Publié : Le 24/07/2015
- Actualisé le 08/01/2019

Auto-surveillance des systèmes d'assainissement

Aujourd’hui, la quasi-totalité du parc de stations d’épuration est en conformité avec la législation. La poursuite des efforts sur l’ensemble du système d’assainissement passe notamment par l’amélioration de la collecte et du transport des eaux usées. Cela se traduit par exemple par la connaissance du fonctionnement des réseaux au moyen de l’auto surveillance du système d’assainissement.

 

step_lestrem_couv_ddevallez-aeap.jpg
Step de Lestrem - AEAP

 

L’autosurveillance des systèmes d’assainissement est un dispositif réglementaire que les collectivités doivent mettre en place au niveau de leur station et de leur réseau d’assainissement.

 

Ce dispositif a pour objectif de maintenir et de vérifier l’efficacité du fonctionnement du système d’assainissement. Cette surveillance se traduit par la mise en place d’équipements de métrologie au niveau des points caractéristiques de la station d’épuration et du réseau.

 

Consulter les modalités pratiques et administratives de l'auto surveillance ainsi que les modèles de documents dans notre espace "Ressources associées" ci-dessous.

 

La gestion du temps de pluie constitue un  enjeu important pour atteindre les objectifs de bon état des milieux et préserver la ressource en eau. Cet outil contribue  dans le même temps à maintenir et améliorer la biodiversité du milieu aquatique. 

 

Dans le bassin Artois-Picardie, en 2015, 68 % des agglomérations de plus de 2000 équivalents habitants étaient équipées de dispositif d’autosurveillance. L’objectif est d’atteindre 100 % en 2018.