Publié : Le 21/09/2017
- Actualisé le 21/09/2017

Objectif : le bon état... !

Le bon état des eaux correspond aux conditions permettant d’assurer le bon fonctionnement des milieux aquatiques. Cela se traduit en particulier par la présence et le maintien d’une faune et d’une flore aquatiques riches et diversifiées. Plus on s’éloigne de ces conditions, plus le milieu est altéré.

la_sambre_a_landrecies_ddevallez-aeap_07232014.jpg
La sambre a landrecies

Le bon état de l’eau reflète un équilibre durable entre le milieu, les activités humaines et les usages du cours d’eau : pêche, navigation, production d’eau potable…

 

Etat écologique 2016
etat-ecologique2016.jpg
Etat écologique 2016

La carte de l’état écologique des cours d’eau est réalisée à partir des données biologiques et physico chimiques acquises sur une période de 3 ans. Au total, plus de 200 000 résultats d’analyses sont exploités  chaque année sur l’ensemble du bassin.

 

La physico-chimie caractérise l’origine de la pollution. La biologie permet d’identifier les effets  de celle-ci sur les espèces animales et végétales.

Sur la période 2013-2015, 24 % des masses d’eau dont identifiées comme étant en « bon état ». Elles sont essentiellement situées dans la Somme, l’Avesnois et le long du littoral du Pas de Calais. Les états les plus dégradés sont principalement localisés dans le département du Nord, dans les zones très urbanisées notamment. Il s’agit surtout de canaux.

 

Répartition des classes d'état écologique des cours d'eau du bassin (données 2013-2015)
graphe_etat_ecologique.jpg
Répartition des classes d'état écologique des cours d'eau du bassin (données 2013-2015)